Certificats d’économies d’énergie : le principe revisité du « pollueur-payeur »

Le sociologue Claude Dubar y voit la fin de l’identité communautaire, celle du « nous », au profit du « je », une identité qui impose aux individus de « bricoler » leur identité professionnelle en fonction de leur trajectoire : « L’identité professionnelle n’est plus « donnée » et acquise à la sortie des études.On serait porté à faire le bien, non seulement par cette satisfaction intérieure de la conscience qui soutient les SAGES, mais même par la crainte des mépris qui les exerce.C’est donc notre atout structurel le plus précieux.« Les plus grandes découvertes ont été faites par des bricoleurs », souligne Arnaud de Lummen.Mais ceux-ci sont encore très dépendants des commandes de l’Occident.Une déclaration de notre ambition.Ces effets de seuil empoisonnent le système social français, probablement davantage que ceux sociaux, que les entreprises accusent de freiner la croissance de leurs effectifs.Pas un-mot ne l’avait ramenée vers cette question, toujours sous-entendue aujourd’hui, entre Italiens et Français, de nos relations internationales.Mon père est demeuré tel qu’il a toujours été.L’hypocrisie comme mode de management, le manque d’éthique et de courage des dirigeants sont des éléments qui m’ont profondément bouleversé et qui ont fait que ce monde ne me correspondait plus.La Réserve fédérale américaine déployait ses dernières cartouches « conventionnelles », avec la décision de porter ses taux directeurs dans une fourchette proche de 0%.Il faut donc tout faire pour limiter la hausse à 2°, ce qui est encore techniquement possible.Par exemple, doivent-elles continuer à développer elles-mêmes des logiciels, à gérer elles-mêmes leurs applications ou leur back-office, alors que l’informatique n’est absolument pas leur cœur de métier ?Des gains de productivité depuis cinq ansLes solutions pour corriger ce déficit sont nombreuses, égrenées par moult experts.Et plus la morale sociale se ramènera à l’art d’employer avantageusement pour le bien de tous ce besoin de se risquer qu’éprouve toute vie individuelle un peu puissante.La « pyramide du bien » n’aura-t-elle point le même sort ?Cette évolution est liée à plusieurs facteurs structurels et également conjoncturels depuis 2010.Cette variabilité des objets du devoir prouve l’erreur de toute morale intuitionniste, qui se prétend en possession absolue d’une matière immuable du bien.C’est une chimère que de donner pour loi à l’homme : conforme-toi à la nature.

Share This: