La croissance en finale

Il est grand temps de se mobiliser pour un pacte civique fondé sur les impératifs de créativité, sobriété, justice et fraternité.Ceci signifie que pour que le Bundestag ne votera pas en faveur d’une aide du MES (vote nécessaire car l’Allemagne dispose d’un véto au sein du MES) s’il n’y a pas de financement préalable d’une partie de cette aide par l’Etat en question.Compte tenu des écarts de niveau de péages au sein de l’Union européenne, les entreprises ferroviaires qui disposent de péages faibles sur leur marché domestique d’origine disposent d’un avantage concurrentiel important par rapport à celles qui subissent un péage élevé, avantage à nos yeux bien supérieur aux impacts liés à la plus ou moins grande ouverture à la concurrence intramodale de ce marché domestique.Cette technologie de détection des fraudes révolutionnaire confère un avantage compétitif significatif aux banques et aux entreprises de services financiers qui la mettent en œuvre. Pendant trois ans, elles ont « planché » dans le cadre du séminaire animé par Christian Navlet.La « colocalisation industrielle » se veut un modèle d’échanges plus équitable, où les entreprises des pays industrialisés délèguent des séquences de production de biens intermédiaires à des pays en développement.Il suffit, pour s’en convaincre, de penser au financement des PME, qui ne serait plus dépendant d’une situation macro-financière propre à chaque Etat membre.L’idée consiste à protéger les entreprises qui s’étendent à l’international contre les « aléas » de la politique, en les mettant par exemple à l’abri d’une nationalisation intempestive.Pas en limitant timidement les objectifs de ces politiques, mais en mettant fin courageusement et une bonne fois pour toutes à l’utilisation de ces technologies qui nous coûtent très chères.L’impossible consensusMalheureusement, ce ne sera pas le cas, dans la mesure où la conférence de Varsovie, et plusieurs autres sommets sur le climat, restent profondément ancrés sur la réalisation d’un consensus mondial sur la réduction des émissions de CO2.C’est notamment le cas dans le domaine des musiques actuelles où trop rares sont les groupes français d’expression anglaise qui bénéficient d’un soutien à l’international.En fait, les performances de croissance impressionnantes des économies à succès ont été rendues possibles par le choix des autres pays de ne pas les imiter.

Share This: