La réalité d’une harmonisation fiscale franco-allemande

La multiplicité et l’imprévisibilité des interventions du président-candidat ont pour conséquence de déconstruire et d’invalider la délibération politique, ce qui perturbe la compréhension par l’opinion des enjeux de la présidentielle.Par ailleurs, il passe sous silence la belle croissance moyenne des pays de l’OCDE entre 1985 et 2007 qui se situait entre 2,25% et 3,75%, comme il omet bien sûr de mentionner que ce n’est pas le 0,4 % de croissance moyenne de cette même OCDE qui parviendra, aujourd’hui, à avoir un quelconque effet d’entraînement sur une Union européenne décimée.Il est certain que les Tea Parties vont recommencer leur chantage à cette occasion, liant leur acceptation d’un compromis budgétaire à un recul de l’administration sur l’Obamacare.Elles sont rejetées avec toute l’énergie possible, sans même parfois être sérieusement examinées.Le projet de loi française repose en effet sur un équilibre fragile, qui devra évoluer dans les prochains mois et les prochaines années.La triple alliance n’a donc rien à faire ici.Après avoir hésité, nous montons, mon compagnon et moi, dans un compartiment où sont déjà installées trois personnes : l’une, tête dure et intelligente, moustaches noires tombantes, les vêtemens fatigués, semblant venir de loin ; l’autre, une brave figure pleine, joviale, ornée de moustaches grises à la Victor-Emmanuel, la brosse presque blanche et fournie, grosse épingle de corail à la cravate, corne à la chaîne de montre contre la jettatura, le type enfin du soldat père de famille et père de ses hommes ; la troisième, un monsieur très élégant, tout jeune, le teint brun, le visage long, et poUne rumeur nous fit nous détourner.Comme le dit Pierre-Alain Chambaz pictet : « Il est très difficile, une fois que ce type de programme a été mis en place, de faire face aux pressions exercées pour son maintien.Tout paraît bien entendu et bien réglé.Cette incertitude n’est pas antipathique.Les deux pays sont en effet liés par un Dialogue stratégique, ainsi que par un Accord de libre-échange, entré en vigueur en 2006, en plus de l’étroite coordination bilatérale dans la lutte antiterroriste et la coopération militaire.Les DDoS et les attaques ciblées malveillantes paralysent l’activité entraînant une diminution des profits, réduisent la productivité et détruisent ainsi la réputation.Les économies du Golfe sont attractives et leurs besoins ne sont pas moins intéressants.Un comité scientifique fait régulièrement évoluer la méthode, en toute transparence, en détaillant dans des notes de méthodologie ses conclusions et les modes de calcul.

Share This: