La retraite par le mauvais bout

De l’autre, la pression concurrentielle augmente avec des clients aux exigences de plus en plus raffinées et l’émergence de nouveaux modèles économiques : la récurrence du produit net bancaire est de moins en moins assurée, même dans la banque de détail.Le lecteur français peut s’irriter ou se féliciter de cet avenir en rose pour l’économie américaine : il va pourtant, si les négociations aboutissent, en profiter par le biais de l’accord de libre-échange transatlantique TTIP.Majoritairement à la tête des familles monoparentales (à hauteur de 27 %), les Parisiennes, comme les Françaises, en général, sont particulièrement attentives à l’égalité hommes/femmes.Cela peut s’expliquer en partie par une forte inflation, que les analystes indépendants évaluent à environ 25% – plus du double de l’estimation officielle de 10%.Cette envolée de la consommation signifiera-t-elle que l’économie française se porte mieux ou quel pouvoir d’achat des ménages a brutalement augmenté ? Non, bien sûr.Que la majorité le veuille ou non, le livre de Victor Sossou va contraindre chacun à se positionner.Pourquoi un tel budget ?Le fonds souverain durable mondial, loin de concurrencer les institutions existantes, aura pour objectif de les compléter pour pallier les insuffisances constatées.Et même à la Grèce qui voit poindre un semblant de reprise.Pour cela, il faut les meilleurs miroirs qui existent au monde : un photon introduit entre eux rebondit cinq milliards de fois avant d’être absorbé ; ayant survécu 0,13 seconde, il aura parcouru l’équivalent de la circonférence terrestre.Ce bras de fer entre les libéraux de Medvedev et le groupe plus conservateur proche de Poutine risque d’entraîner, selon le FT, « la mort de la modernisation comme stratégie économique du gouvernement russe ».La pierre est effectivement un placement stérile tant pour l’individu que pour l’ensemble de l’économie, sachant que – par ailleurs – la promotion de l’accès à la propriété immobilière constitue une régression sociale fondamentale.Lorsque l’investissement reviendra à des niveaux normaux, la croissance économique ralentira davantage.

Share This: