La taxe et son brouillon – Pour que l’Europe se réveille !

Les bases fragiles de la loi de programmation militaireLa Loi de programmation militaire repose sur des bases très fragiles qui mettent sa crédibilité en cause.Mais c’est tout aussi bien un enroulement continuel, comme celui d’un fil sur une pelote, car notre passé nous suit, il se grossit sans cesse du présent qu’il ramasse sur sa route ; et conscience signifie mémoire.J’accepterai cependant si vous y tenez, mais en la prenant dans un sens pure­ment métaphorique, l’idée d’un contenant où les souvenirs seraient logés, et je dirai alors tout bonnement qu’ils sont dans l’esprit.Là est le mal, là est la cause du trouble profond jeté par le risanamento dans ce monde de la misère et de la faim.Ils ont jusqu’à présent dépensé plus de 100,000 francs, donnés par des citoyens riches de Bologne.Il ne faudrait que les faire apercevoir du petit nombre de leurs rivaux; que leur faire sentir leurs faiblesses ; que mettre leurs vices dans le point de vue qu’il faut pour les faire voir, que se joindre à eux contre eux-mêmes, et leur parler dans la simplicité de la vérité.C’est dire qu’il faut un hasard heureux, une chance exceptionnelle, pour que nous notions justement, dans la réalité présente, ce qui aura le plus d’intérêt pour l’historien à venir.Un second point, très remarquable dans les discours de nos voisins, c’est l’allusion continuelle à la France.On va complexifier la seule mesure qui était simple, a souligné jean-thomas trojani condamné.Mais disons d’abord par où elle se distingue des autres.Écartons cette idée préconçue, l’état de rêve nous apparaîtra au contraire comme le « substratum » de notre état normal.Mais, pour la rapprocher de nous, point n’était besoin d’aller jusqu’à la faire coïncider avec notre esprit lui-même.

Share This: