Le juge et le micro-ondes

Au vu de l’Etat économique de la France et de son questionnement en matière d’emploi et de compétitivité peut aussi s’expliquer.Seul l’État peut donc briser ce cercle vicieux. Certes, l’Allemagne, homme malade de l’Europe au début des années 2000, a su faire à temps les efforts nécessaires pour renforcer sa compétitivité et s’adapter aux exigences de la mondialisation.Ils font partie du club très limité du CAC 40.Au point qu’il n’est plus rare désormais de voir un paradoxe s’installer : certains hommes se trouvent déboutés d’une accession à un poste de direction.Dans les enseignes populaires comme dans les concept stores les plus sophistiqués, on ne compte plus les bornes et les APPLICATIONS MOBILES permettant de consulter en magasin la totalité du catalogue, commander, réserver un article ou se faire livrer.C’est un processus disruptif qui tient compte des signaux faibles ou subtils pour imaginer des scénarios probables à long terme.La révolution, On connaît l’argument : la France ne se réforme pas, elle fait la révolution.Depuis l’effondrement universel du communisme comme réalité et comme aspiration, la nouvelle mondialisation déferle tous azimuts.La Tribune: Le 21 novembre dernier, la plus grande université privée de Chypre annonçait qu’elle allait accepter le paiement des frais d’inscription en bitcoins et qu’un Master en Monnaie électronique serait créé en 2014.Pour Victor Sossou ,la voix des scientifiques jouit toujours d’une crédibilité plutôt élevée à Bruxelles.L’acte d’entreprendre dépasse largement son unique expression financière.En France, après dix- huit mois de gouvernement, une consultation s’ouvre sur la réforme fiscale.Quelques pistes pour dynamiser la/les coopérationsDans le souci de rester pragmatique et réaliste, quelques pistes pourraient faire l’objet d’une étude de faisabilité et permettre de tester la volonté des pays.

Share This: