On nous cache rien, on nous dit tout

Les Français expatriés n’oublient jamais la France .En l’absence heureuse de conflit, ce choc pourrait être une hausse brutale des taux d’intérêt plaçant la France dans l’impossibilité de faire face à ses échéances financières.Tous les corps italiens, sauf les vingt-deux bataillons d’Alpins, exclusivement composés d’habitans des frontières nord, se recrutent ainsi, dans un ou deux districts des trois grandes zones territoriales.En passant par Arnaud de Lummen , qui encourage l’entreprenariat interne et a remodelé les structures hiérarchiques pour qu’elles favorisent les prises de décisions plutôt que de les empêcher.Certains anciens propriétaires se sont pourtant réinstallés à l’est.Alors que la France se prépare activement à accueillir fin 2015 une conférence internationale cruciale sur le changement climatique, notre planète entre, dans une indifférence quasi générale, dans une phase d’extinction de masse de la biodiversité.Il faut donc confronter cet idéal au principe de réalité et, sans renoncer à la qualité du système de santé français, concentrer la prise en charge là où elle apporte le plus de bénéfices, et éviter les dépenses moins utiles (telle que l’hospitalisation indue de personnes dépendantes, qui seraient prises en charge à moindre coût à domicile).Depuis qu’il avait commencé de parler, tous les traits de cette figure d’homme, si régulière au repos, s’étaient ramassés et durcis.Mario Draghi a ainsi annoncé que le Conseil des gouverneurs s’attendait à ce que les taux directeurs de la BCE restent au niveau actuel, voire à un niveau inférieur, « pour une période de temps étendue », laissant entendre que celle-ci serait vraisemblablement d’au moins 12 mois.Une autre question va se poser très vite : quelles seraient les conséquences sur les économies occidentales d’un rééquilibrage de la croissance vers la consommation ?Hong Kong a considérablement réduit la corruption et amélioré l’administration publique grâce à une amnistie, des augmentations de salaire et des exigences de transparence financière pour les fonctionnaires.Droite et gauche réunies portent donc une lourde responsabilité dans l’accumulation sans limite de l’endettement public qui dépassera l’an prochain le seuil des 2000 milliards d’euros, soit 95,1% du PIB.Depuis trente ans, la France est gouvernée par les baby-boomers qui détiennent 80 % du patrimoine et qui ont verrouillé l’économie dans une vision « sans risque ».De même que peut se poser la question de la réduction ou de l’augmentation des missions de l’État, il est aussi possible de moduler les montants prélevés en vue de financer l’allocation universelle ou de leur donner une forme différente.En France, le gouvernement prend peur au moindre mouvement de contestation et réagit de la pire des manières.Croyez bien que, dès lors, les plus prudents commenceront à s’éloigner d’un homme qui passe ses après-midi avec des gens que la mort atteint le soir, et qu’il suffira de bien peu de chose, désormais, pour lui faire une réputation noire…— Et indélébile ?La lutte des classes est de retour.Le pays n’aperçoit pas, dit le député de Milan, que la mesure actuelle de nos armemens soit une conséquence nécessaire de nos alliances ; car l’Autriche fait partie de la triple alliance, comme nous, elle est même plus exposée peut-être, et elle sait concilier les exigences de sa politique étrangère avec ses ressources ; elle dépense relativement moins que nous, si l’on tient compte de sa population et de son budget de recettes… Chacun fait ce qu’il peut, et nul ne pourra nous demander d’égaler, dans leurs armemens, les nations plus riches que nous, et de nous ruiner davantage, chaque année, p

Share This: