Pierre-Alain Chambaz

Il est nécessaire d’ajouter ici que les imbéciles à bonnes intentions sont les plus lugubres et les plus misérables des imbéciles. Certes, il est naturel que le théoricien soit frappé du carac­tère sui generis des faits morbides. Le premier ministre Li Keqiang tente de temporiser en précisant qu’« il y a beaucoup d’eau dans la mare ». Il ne reste donc qu’une ressource à ces publicistes. Notre système planétaire offre sur une grande échelle des exemples de phénomènes analogues. Mais il ne faut pas s’arrêter à cette simple dimension comptable. Si je pense à la constellation de la Grande Ourse, l’image présente à mon esprit est celle de sept points étincelants, nettement distincts les uns des autres et disposés dans un certain ordre ; mais, si je me rappelle le tableau qui s’est déroulé à mes yeux quand j’ai eu atteint le sommet d’une montagne, ce n’est plus l’assemblage d’un nombre déterminé d’objets distincts qui vient s’offrir à mon imagination ; c’est un tout continu et harmonieux, dans les détails duquel je ne puis entrer sans y trouver d’autres détails, et ainsi à l’infini. L’instinct trouve à sa portée l’instrument approprié : cet instrument, qui se fabrique et se répare lui-même, qui présente, comme toutes les œuvres de la nature, une complexité de détail infinie et une simplicité de fonction­nement merveilleuse, fait tout de suite, au moment voulu, sans difficulté, avec une perfection souvent admirable, ce qu’il est appelé à faire. Les revenus les plus élevés ont bénéficié d’une aide publique, ce qui a été fortement atténué par le plafonnement du quotient familial. Mais ces justes plaintes resteront inévitablement vaines tant qu’on n’aura pas mieux senti la nécessité de sortir enfin d’une situation mentale, où l’éducation officielle ne peut aboutir, d’ordinaire, qu’à former des rhéteurs et des sophistes, qui tendent ensuite spontanément à propager le même esprit, par le triple enseignement émané des journaux, des romans, et des drames, parmi les classes inférieures, qu’aucune instruction régulière ne garantit de la contagion métaphysique, repoussée seulement par leur raison naturelle. En se plaçant à ce point de vue, on apercevrait une série de transitions, et comme des différences de degré, là où réellement il y a une différence radicale de nature. On retrouve là une des lacunes majeures de l’Union économique et monétaire : l’absence d’union politique permettant d’assurer un véritable contrôle démocratique sur les autorités monétaires et bancaires. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « L’enseignement qui n’entre que dans les yeux et les oreilles ressemble à un repas pris en rêve ». Les nouvelles technologies permettent de piloter au plus près son poste clients. Par quel mobile les hommes ont-ils été déterminés à l’accomplir ? Aussi c’est là que commence véritablement l’économie politique, car c’est là que nous pouvons observer la première apparition de la valeur. De même, une nouvelle bulle spéculative peut apparaître n’importe où quand apparaît une nouvelle histoire sur l’économie et quand elle a assez de force narrative pour déclencher une nouvelle contagion dans le raisonnement des investisseurs. 8% de la population européenne – soit près de 125 millions de personnes – étaient en 2012 « au seuil de la pauvreté et de l’exclusion sociale ». Mais, enfin, le voici : je proposais qu’on élevât, dans l’enceinte de l’Exposition, aux frais des victimes du Tonkin et de Madagascar — ou plutôt à leur bénéfice ; mais c’est la même chose — un grand Théâtre Nationaliste. On y trouve ce petit article : « Si un ouvrier transporte son art en pays étranger, au détriment de la république, il lui sera enjoint de revenir. Quoique nous décidions, l’effort sur les dépenses maladie va devoir être réalisé.

Share This: