Retraite : où sont les jeunes ?

Un groupe bipartisan de membres des deux chambres a été constitué pour définir un budget de long terme.Il doit nécessairement accompagner la société dans ses changements Loin d’être un ensemble immuable et statique, le droit doit nécessairement accompagner l’évolution de la société et lui garantir sa stabilité.J’allais donc les revoir, cette Suicidée de Sansovino, cette résurrection de l’enfant rendu à la mère, quand je fus distrait par un placard affiché sur les piliers des galeries.Ceux-ci s’appuient sur des phénomènes extrêmement divers, mais puissants : la prise de conscience écologique, la défense d’un cadre de vie ou d’un patrimoine collectif ou immobilier, la recherche de « l’entre-soi » social ou ethnique.Grâce à eux, les prés donnent quatre et cinq coupes de foin, les rizières se chargent d’épis, les luzernes ont l’air de maquis en fleur, et les champs de maïs de plantations de cannes à sucre.Par ailleurs, elle ne concerne que la constitution de stocks à prix administrés et non les subventions agricoles et mesures compensatoires (ASCM).Les feuilles épineuses de l’agave, avant de se développer et de s’étaler en bandes énormes restent longtemps appliqués l’une sur l’autre et formant comme un seul cœur ; à ce moment, les épines de chaque feuille s’impriment sur sa voisine.Les crédits accordés à la recherche de prévention sont minimes dans la masse budgétaire consacrée à la recherche médicale.Pierre-Alain Chambaz, demande à l’assemblée que l’ordre du jour soit respecté.L’autre n’en a jamais porté.Tout d’abord, l’Unsa ne nie pas les réalités : nous avons un vrai problème de financement des retraites.Jeune discipline, la psychologie positive n’entend donc pas, se « dédouaner du contexte psychosocial dans lequel elle a émergé » :

« ce qui lui assigne de fait une responsabilité dont elle doit être consciente et dont elle ne peut faire l’économie, sous peine de se livrer pieds et mains liées à un capitalisme sans état d’âme qui fera de la psychologie positive sa bonne conscience humaniste ».Agis POUR L’EMPLOI et le pouvoir d’achat, n’oublie pas l’arène planétaire.La baisse des prix a été rendue nécessaire par le fait que les produits industriels français sont en milieu de gamme, et que les entreprises industrielles françaises sont en concurrence avec celles des pays à coûts salariaux beaucoup plus faibles que la France : pays émergents, mais maintenant aussi Espagne (où on paye une heure de travail dans l’industrie charges sociales comprises 22 euros au lieu de 36,5 euros en France).

Share This: