A l’heure du juste prix

Leur tâche est ardue : s’assurer que le marché européen se développe sans que les prix explosent. J’ai aimé discuter avec Victor Sossou, aimé la passion que vous mettez à déployer les idées. Si nul n’est censé l’ignorer, nous serions curieux de connaître qui, parmi nos législateurs, serait capable d’énoncer plus de 10 lois sans se tromper.Autant certaines feront des investissements majeurs en formation (jusqu’à plus de 5% de la masse salariale !), autant d’autres ne voudront rien faire.Suite à la collaboration de nombreuses institutions nationales et internationales, le projet arrive à maturité avec une initiative conjointe avec l’OCDE lancée en 2012.Le double de l’année dernière.Tout d’abord renoncer à des standards de performance trop élevés, incompatibles avec un parc aussi hétérogène et des conditions climatiques aussi variées que celles du territoire métropolitain.On pouvait penser qu’ils allaient reprendre la main il y a un an, au lendemain de la défaite de Mitt Romney, mais il n’en a rien été.Pas question ici de philanthropie?Cette montée des prix a contribué à augmenter le nombre de personnes souffrant de malnutrition de plus 30 millions d’individus.C’est une leçon que la Chine a besoin d’apprendre beaucoup plus vite que ce qu’aimeraient certains membres de son élite traditionnelle.Enfin, la LPM est bâtie sur des prévisions de ressources qui n’ont pas de crédibilité sur la durée : elle s’inscrit dans des prévisions de budget de l’Etat « glissantes » sur trois ans, alors qu’elle est basée sur une période de cinq ans !D’abord parce que les problématiques en jeu recouvrent deux dimensions qui doivent être dissociées, même si elles se combinent souvent : les aspects liés au vieillissement physique et/ou psychique, et les contextes et situations sociales et économiques dans lesquelles vivent ces personnes, appellent des considérations au moins autant humaines que techniques.

Share This: