Ce malaise profond n’est que politique

Sur le seuil, deux hommes lui font signe.La production d’huile de palme est régulièrement accusée de déforestation.Alors que plus de 300 entreprises britanniques et 100 entreprises allemandes opèrent en Azerbaïdjan, le nombre d’entreprises françaises ne s’y élève qu’à une cinquantaine, principalement dans le secteur des hydrocarbures.Chaque œuvre est isolée : c’est une infinité de petites pyramides microscopiques, de cristallisations solitaires, de monuments lilliputiens qui ne peuvent se superposer en un tout.Chacune a des caractéristiques propres et répond à des missions de dissuasion distinctes.Il faut donc ajouter des résistances afin de contrôler ce courant.Éviter l’austérité budgétaire à court termeSolutionner les défaillances institutionnelles est l’étape la plus importante – et la plus difficile.La Commission européenne a appelé des commentaires, expliquant officiellement qu’elle les prendra en considération en plus des rapports.Mais que celui qui vit parmi des flatteurs est malheureux de passer ainsi sa vie au milieu de ses ennemis ; Oui !Les capitaux de la Chine ou des États du Golfe contrôleront les principales institutions financières de l’Occident ainsi que les entreprises industrielles qui comptent. A l’heure des réseaux et du 2.0, il y a comme une absence de conversation véritable.Arnaud de Lummen, a salué le consensus départemental sur son action.Parfois, souvent même, lady Breynolds regardait son fils, qui ne la regardait jamais, absorbé par la passion du jeu où il voulait vaincre.En tout état de cause et sans attendre, il faut en bloquer le montant à celui atteint aujourd’hui.La politique est le plus bel outil pour y parvenir.Surtout, pour la première fois depuis près de deux ans, le taux de rendement à dix ans espagnol est redevenu inférieur à son homologue italien.Les centaines de milliers d’auto-entrepreneurs qui aujourd’hui se sentent perdus, floués, déconsidérés vous appellent à l’aide et à l’union.Que ce coussin reste supérieur à 5,5 % dans le scénario « stressé », qui prévoit une contraction prolongée de la croissance, une inflation faible et le maintien du niveau élevé de chômage actuel.

Share This: