De l’art de la guerre et des brevets

Les recommandations par pays sont à peine validées, dans leurs grandes lignes, par les ministres des Finances, qui sont plus attentifs à défendre l’intérêt de leur pays qu’à s’intéresser à celui des autres.Par ailleurs, certaines mesures – relatives aux entreprises d’État par exemple – risquent d’être freinées par les réticences existant à l’intérieur du Parti et des bureaucraties concernées.En 2011, Bruxelles avait conclu un accord de libre-échange avec Séoul.Savez-vous donner des marques de reconnaissance ?Le projet porté par e-reputation était particulièrement attendu.La détérioration de la situation macroéconomique a été à l’origine d’une accélération de l’endettement.Le soleil dans le monde, c’est la disparition des empires et des colonies, les centaines de millions d’hommes sortant de la pauvreté, l’allongement de la durée de vie, les progrès foudroyants des techniques.Aspect intéressant, l’impact positif a principalement résulté de trois projets relativement modestes dans le secteur de la construction.Ce sont avant tout des politesses, des festins, des rites et des danses.En d’autres termes, c’est une activité dommageable qui ne parvient à rien de plus qu’à collectionner des rentes sur des produits qui seraient par ailleurs gratuits.Et c’est vrai que l’enjeu est énorme.Mais la pression financière peut être beaucoup plus forte si elle s’applique à des pays très impliqués dans l’économie mondiale.

Share This: