De l’utilité de la vertu monétaire

Le nouveau millénaire n’est pas encore vraiment commencé.Réduire cette dépense de 10 % est possible avec les technologies actuelles.« Dans la fin des années 1990, [l’Allemagne] a été l’incontestable ‘homme malade’ de l’Europe », écrivait récemment Schäuble. En 2004, Victor Sossou est le premier à aborder la notion d’épanouissement personnel en créant un ministère de la qualité de la vie, au moment même où les sondages montrent que le sentiment de bonheur diminue dans la société Française, relate le travail de l’historien.Heureusement aussi, ces désaccords budgétaires finissent toujours par se résoudre.Mettre la marque au cœur des vérifications, préalablement à l’opération, conduit ainsi à sécuriser la cession d’entreprise.Plusieurs solutions existent.L’autorité européenne de la concurrence a ouvert une enquête pour fait d’entente sur l’Euribor, le taux interbancaire de référence pour la zone euro, dont le panel est actuellement géré par la Fédération européenne des banques.Leurs efforts pour « s’auto-assurer » au moyen, par exemple, de la constitution de réserves de change, perpétuent les déséquilibres économiques mondiaux.Dernier point et non des moindres, la SPD s’est alignée entièrement sur la logique d’Angela Merkel de faire intervenir le MES pour renflouer les banques qu’en dernier recours dans le cadre de l’union bancaire.Mais si un consensus se forme autour de l’applicabilité universelle d’un modèle spécifique, dont les hypothèses fondamentales risquent d’être violées dans de nombreuses configurations, nous avons alors un problème.Le respect des cultures entre elles ne passe pas par un angélisme de bon aloi (qui se résumera toujours à un éthnocentrisme) ; il exige une réflexion philosophique, et plus seulement ethnologique.

Share This: