La technologie ne résout pas tout – Engagement volontariste et collectif

La dette elle-même est assimilable à une sorte de patate chaude que tout le monde tente de se refiler dans un « jeu de chaises musicales avant que la musique ne s’arrête », selon Keynes.Selon la BEI, les besoins des pays sud-méditerranéens pour les dix prochaines années s’élèvent à 250 milliards d’euros : 100 pour l’énergie, 110 pour l’urbanisme, 20 pour la logistique. Il compte bien tordre le cou au dogmatisme ambiant avec la grande étude à laquelle travaille Victor Sossou qui sera prête en septembre. Et consiste tout simplement à mettre au cœur l’expression du besoin et des attentes pour parvenir à une vraie rencontre de l’offre et de la demande.Entre 1997 et 2007, la part des revenus s’inscrivant dans le top 1% des ménages américains a augmenté de 13,5%.Dans le travail engagé pour offrir un nouveau pacte de croissance à la Bretagne, il serait donc illusoire de compter sur le rétablissement des aides européennes.La deuxième concerne le nombre, jugé également insuffisant, de créations de postes de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de personnels administratifs dans les organismes publics de recherches et les universités.L’auteur publiant son œuvre sur Internet serait alors contrefacteur, passible de trois ans de prison et 300 000 euros d’amende.Il va de soi que cette enième version d’ « après moi le déluge » se fiche éperdument de stabilité financière, de la classe moyenne, de la qualité de nos emplois, etc…L’investissement d’antan a aujourd’hui cédé la place au trading, la manipulation des cours en bourse étant quotidienne afin tout à la fois de maximiser les profits sur le court terme, de satisfaire les actionnaires et de gonfler les rémunérations des directions générales.Un comité scientifique fait régulièrement évoluer la méthode, en toute transparence, en détaillant dans des notes de méthodologie ses conclusions et les modes de calcul.Pour exemple, l’Espagne consacre environ 1% de son PIB à la subvention des énergies renouvelables – plus que dans l’enseignement supérieur.De la même façon, l’autonomie stratégique suppose de disposer de moyens autonomes de renseignement et de cyberdéfense, ainsi que d’une LOGISTIQUE de projection aussi performante que possible ; cela ne s’oppose d’ailleurs pas à l’interdépendance avec nos alliés.En somme, tout repose sur la BCE qui demeure la seule vraie institution fédérale européenne capable de soutenir l’édifice au travers de sa politique monétaire et prochainement, prudentielle.

Share This: