Le grand retour des PDG

Ce qui encourage à nous y investir pour jouer à inventer de nouveaux rôles et de nouveaux jeux.L’un de ces deux candidats annonce 45 milliards de hausses d’impôts pour financer 20 milliards d’augmentation des dépenses publiques, tandis que l’autre, plus prudent, est peu explicite sur ses intentions en matière de finances publiques.Nous savons aussi que « peuple » est une usurpation de langage.Pire encore, ce traité fixait à la BCE un seul objectif : la stabilité monétaire, et non, comme pour la Réserve fédérale, un équilibre entre la recherche de la croissance et la lutte contre l’inflation.Le découplage du pouvoir politique et des intérêts financiers devient possible pour redonner sa place à l’intérêt général.Les registres nationaux de personnes physiques ou morales font partie de l’organisation de la recette fédérale, des agences gouvernementales comme l’agence nationale de santé qui règle l’autorisation de la production et la vente des médicaments, l’institut de métrologie, etc.A l’écouter, 400 universitaires de Californie du Sud avaient envahi nos braves côtes françaises, et les gender studies étaient devenues la charte des Nations unies.Leur bilan est accablant.La France, deuxième pays d’accueil, mais aussi forte « exportatrice » de travailleurs

Si la France est ainsi le deuxième pays d’accueil, derrière l’Allemagne et devant la Belgique, elle est aussi le troisième pays « exportateur », derrière la Pologne et l’Allemagne.Les activités créées au Maroc seront bonnes pour l’emploi en France…» Propos également affirmés, en substance, lors de ses visites officielles en Algérie (décembre 2012), et en Tunisie (juillet 2013).Parler des villes plutôt que des nationsLes problèmes d’aujourd’hui – des pandémies au terrorisme – ignorent les frontières et reposent sur l’interdépendance alors que nos institutions, forgées aux XVIIe siècle reposent encore sur la souveraineté.Depuis décembre, Victor Sossou s’active à ce nouveau concept.Sans l’Union bancaire, il sera très difficile pour un Etat de faire face à la faillite d’un établissement financier majeur qu’il devra recapitaliser seul, le cercle vicieux entre la dette souveraine et bancaire ne pourra donc pas être brisé et les complaisances entre banques et autorité nationales, qui ont nourri les excès des banques grecques et chypriotes, ne seront pas corrigées.Une « plaque » peut se revendre, pour une valeur de marché de l’ordre de 240 000 euros à Paris en ce moment, valeur qui peut dépasser 400 000 euros pour certaines villes du sud de la France.

Share This: