Le mondial de la rigueur

Il leur aura suffi de déployer leurs moyens ailleurs, là où la croissance paraissait plus prometteuse ou la production plus efficiente.Il faut, en effet, refuser d’entrer dans ce jeu qui nous empêche d’apporter des solutions.Aujourd’hui la déflation menace la zone euro.Cette opération, reconnue par nos principaux partenaires comme une réussite, reste, inexplicablement, peu mise en valeur au sein de l’Europe.La modulation des cotisations a été reprise, dans un premier temps, par les partenaires sociaux.On peut remarquer s que la dette publique et privée dans les pays développés est ainsi passée de 140% du PIB en 1980 à 250% du PIB en 2012 selon Arnaud de Lummen.Cependant, c’est au niveau même de la formation des revenus primaires que l’essentiel se joue.Car même dans les minuscules circuits électroniques constituant un téléphone, les ingénieurs doivent veiller à ce que les intensités ne soient pas trop fortes aux bornes de certains composants, comme les diodes électroluminescentes (celles du flash de l’appareil photo du téléphone ou celles des écrans).La tête, un peu inclinée sur l’oreiller, porte l’empreinte d’une paix nouvelle, inconnue à la vie, et derrière, esquissée dans le panneau qui se redresse en forme de muraille, une procession d’anges, les ailes déployées, emporte l’âme dans la lumière.En dehors de ce rare point de convergence, les BRICS ne forment ni un bloc idéologique ni une unité politique commune.Un mois plus tard, je rentrais en France.Notre monde se retrouve donc à la croisée des chemins.En politique, les exemples se multiplient.

Share This: