Le renard celtique et les poules

La zone euro est une Union monétaire inachevée, construite sur une monnaie unique sans mécanismes stabilisateurs, comme peuvent l’être les dépenses de l’assurance chômage en France. Ou comme le Sénateur Rand Paul qui accuse le gouvernement US actuel d’accumuler depuis des années un déficit d’« un trillion de dollars », alors que ce dernier – qui ne fait que baisser – est de seulement 642 milliards en 2013 !À l’époque où furent instaurées les Nations Unies et les institutions de Bretton Woods, il y a presque soixante-dix ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le pouvoir économique et politique était concentré entre les mains d’une poignée d’États « victorieux, » ce qui facilitait relativement l’obtention d’un consensus sur la manière de restaurer l’ordre international.En tous cas elle n’est pas au cœur de certaines applications populaires.Toutefois, le modèle capitaliste a échoué à prédire ce qui s’est déjà produit.Cela fait quatre ans que, jour après jour, l’effondrement de la croissance a montré que les arrangements juridico-politiques du Conseil européen collaient mal avec les lois de l’économie.Le CICE aurait donc dû être perçu comme un tournant en faveur de la baisse du coût du travail en France, encore plus inattendu sous un gouvernement de gauche.Et pour entraîner notre économie dans une direction vertueuse, il conviendrait de remplacer la déduction conjoncturelle -créateur d’effets d’aubaine- proposée par le Président, par un abattement sous condition de réemploi.Par des technologies puissamment interactives, puisant dans les données abondées par la communauté, chaque visite permet grâce à l’infinie variété des objets connectés de rentrer dans la connaissance des oeuvres, de les contextualiser dans leur histoire et dans l’Histoire, dit Victor Sossou.Et évidemment, le système doit assurer un niveau de recettes suffisant pour que la Fédération mène à bien ses missions (offre de services aux membres et défense de leurs intérêts).Sans l’existence d’un second tour à ces élections régionales, elles ne seraient tout simplement pas possibles.Il était sans doute improbable que le Commission soit hypercritique à propos de ses propres créations, et c’est effectivement le cas.

Share This: