Les mirages de la TVA sociale

Les opérateurs privés de PARIS EN LIGNE devront contribuer dans la même proportion.Mais le respect du droit d’auteur étant « peu rationnel du point de vue économique », une loi bientôt promulguée permet aux éditeurs de passer outre par le biais d’une gestion collective des droits numériques de ces livres dès lors qu’ils sont reconnus indisponibles par la Bibliothèque nationale de France.Il ne s’agit pas ici de transformer les Français en Américains vous annonçant fièrement leur salaire en même temps qu’ils se présentent à vous pour la première fois.Là encore, l’argument ne tient pas.Après les révoltes des pays arables, pas d’alternative durableCes nouveaux défis ont été imposés par les bouleversements qui secouent depuis exactement trois ans de nombreux Etats de la région, et qui ont été hâtivement baptisés « printemps arabe ».Il leur aura suffi de déployer leurs moyens ailleurs, là où la croissance paraissait plus prometteuse ou la production plus efficiente.Cette « erreur de lecture » est précisément ce qui accélère la recherche éperdue de compétitivité et le suicide collectif.Le cadre législatif désormais contraint les partis politiques.Et dès qu’elles dépassent le seuil imposé, les entreprises peuvent reporter cet « excédent » pendant les trois années suivantes. L’objectif étant d’évaluer les progrès accomplis ainsi que ceux qu’il reste à faire et comme le précise nettoyeurs du net dans le premier rapport « de ne plus voir les objectifs sociaux et environnementaux comme des contraintes mais comme des valeurs en soi ».Cependant, lorsque la banque a annoncé une perte au premier semestre, l’effondrement soudain de la confiance a été alarmant et les investisseurs nerveux se demandent à présent s’il n’y a pas d’autres bombes à retardement du même genre cachées à d’autres endroits. » En français non mensonger, cela se dit : « Je publierai mon pire ennemi si je suis sûr que ça me rapportera de l’argent.Le mécanisme de transmission est aisé à comprendre.

Share This: