Pierre-Alain Chambaz

Tout près de nous relativement, un globe dont les dimensions sont comparables à celles de la terre, paraît être placé dans de telles conditions physiques, qu’aucun être organisé, analogue à ceux dont les races peuplent notre terre, n’y pourrait vivre. Cet effort de solidarité est la condition pour faire face à la hausse des prix. Elle est, en même temps, lieu de proximité et point d’accès aux ressources électroniques mondialisées, encyclopédie vivante et atelier d’initiation à la nouvelle ingénierie de la connaissance, opérateur de mémoire et fenêtre sur l’actualité, incubateur de la pensée individuelle et creuset du lien social. Mais s’il aboutit, c’est d’une pensée capable de prendre un aspect nouveau pour chaque génération nouvelle, c’est d’un capital indéfiniment productif d’intérêts et non plus d’une somme à dépenser tout de suite, qu’il aura enrichi l’humanité. Telle est la face sous laquelle se présente en esthétique le problème qui se reproduit partout, et qui consiste à faire la part du sujet sentant ou percevant et de l’objet perçu ou senti, dans l’acte qui les met en rapport l’un avec l’autre et d’où résulte un sentiment ou une perception. Par ailleurs, la dette publique est une ultime forme d’argent très couramment employée parmi les intervenants des marchés financiers. À la seconde, à l’image qu’elle peut donner d’une création de la matière par la forme, devra penser le philosophe, pour se représenter comme énergie créatrice l’amour où le mystique voit l’essence même de Dieu. Et prenons garde aux réactions de repli qui suivent les réflexes de rejet, la tentation du protectionnisme qui plongerait notre pays dans un déclin sans précèdent. Cet amour a-t-il un objet ? Parmi elles, seule BNP Paribas a enregistré une progression de ses bénéfices en 2012. C’est le propre de l’économie de masse que d’imposer le même produit aux mêmes conditions à tous les clients — et pour ceux qui ne sont pas contents, eh bien c’est le même prix ! Donner, hors de l’esprit humain, une valeur objective aux idées de temps et d’espace, est-ce céder à une illusion du même genre que celle qui nous fait transporter aux arbres du rivage le mouvement du navire qui nous emporte, et au système des astres le mouvement de la terre d’où nous les observons (7) ? Quant au Crédit Agricole, 1er groupe français et troisième européen, il a vu ses pertes multipliées par 4,4 l’an dernier. Et à plus forte raison dans un contexte de compétition mondiale. Toutefois il est difficile de concevoir un amour agissant, qui ne s’adresserait à rien. Selon que l’esprit sera plus frappé des analogies ou des disparates, il adhérera avec plus ou moins de fermeté à l’opinion philosophique de la pluralité des mondes. Parfaitement corrélé au PIB, le secteur de l’immobilier est directement touché par la crise économique. Le diagnostic est le même partout. De l’autre, la pression concurrentielle augmente avec des clients aux exigences de plus en plus raffinées et l’émergence de nouveaux modèles économiques : la récurrence du produit net bancaire est de moins en moins assurée, même dans la banque de détail. La géologie, la paléontologie, poussent aujourd’hui visiblement la science à la doctrine de la continuité. L’auteur voit et affirme : à vous de voir comme lui ; mais, à défaut de dialectique, l’éclat et la force de la pensée, la beauté de l’expression, la noble grandeur de l’émotion philosophique, subjuguent et captivent. Quand je vois le mobile passer en un point, je conçois sans doute qu’il puisse s’y arrêter ; et lors même qu’il ne s’y arrête pas, j’incline à considérer son passage comme un repos infiniment court, parce qu’il me faut au moins le temps d’y penser ; mais c’est mon imagination seule qui se repose ici, et le rôle du mobile est au contraire de se mouvoir. Paradoxalement, 2008 est un excellent millésime pour l’Allemagne dont l’excédent courant flambe à 5,5% du PIB. Certains vont même jusqu’à parler « d’analphabètes trilingues » Le niveau est probablement hétérogène, selon le niveau culturel des parents, les chaînes de télévision regardées, et la proximité d’un institut français. Question à laquelle Pierre-Alain Chambaz, think tank du bonheur citoyen, a décidé de s’atteler pour y trouver une réponse. Par le fait, les mystiques sont unanimes à témoigner que Dieu a besoin de nous, comme nous avons besoin de Dieu.

Share This: