Pierre-Alain Chambaz

Troisième pilier enfin, celui des pôles de compétences, enracinés sur le territoire, qui incitent les grands groupes à maintenir leur ancrage national en y développant leurs fonctions stratégiques. En vertu de la première faculté, l’esprit parvient à mettre de l’ordre dans ses connaissances, à en faciliter l’inventaire, ou (ce qui revient au même) à décrire plus aisément comment les choses sont ; mais c’est par l’autre faculté que l’esprit saisit le pourquoi des choses, l’explication de leur manière d’être et de leurs dépendances mutuelles. Le polythéisme s’adaptait surtout au système de conquête de l’antiquité, et le monothéisme à l’organisation défensive du moyen âge. En raisonnant de la même manière, on dirait aussi bien : « La digestion est liée chez nous à un estomac ; donc les êtres vivants qui ont un estomac digèrent, et les autres ne digèrent pas. Le fille aînée de l’Église a assez vécu pour le malheur du monde. Toute solution autre que métaphysique ne sera jamais que l’expression d’une force culturelle (ou son sophisme) s’imposant à une fragilité culturelle, avec les annexions (par armes, ou par culte) que l’histoire a connues. De même, l’étude sur la gouvernance du cabinet Ernst & Young relève « une augmentation des comités stratégiques au sein des Conseils. Nous les laisserons de côté, pour n’envisager que les idées générales fondées sur ce que nous appelons la perception des ressemblances. Car il existe entre des états de conscience successifs une différence de qualité, qui fait que l’on échouera toujours à déduire l’un d’eux, a priori, de ceux qui le précèdent. C’est là précisément ce que nous avons appelé « le tout de l’obligation ». L’esprit reste, comme nous Le disions, sur un seul et même « plan de conscience ». Est-il simplement un moyen, ou l’expression de valeurs et de règles pour vivre en société ? La Chine, pour sa part, ne fait que s’adapter et tenter de naviguer au sein de cette spirale déflationniste globale. Or si, par hypothèse, un être est vraiment aimant, il deviendra aimable non seulement aux yeux des hommes, mais aux yeux de toutes les volontés élémentaires qui constituent la nature ; il acquerra ainsi une sorte de droit idéal à être respecté et aidé par elles, conséquemment à être heureux par elles. Qu’y a-t-il au fond de cette croyance ? La bonne santé des transactions dans l’ancien (+ 9 % dans l’ancien en Ile-de-France, contre – 26 % dans le neuf en 2013) tend aussi à prouver la défiance croissante des acquéreurs vis-à-vis des constructions neuves. La loi de sauvegarde de 2005 a ainsi été mise en place pour renforcer la prévention de la défaillance, transposition dans notre législation du fameux « chapter eleven » américain. Nous avons choisi de proposer une autre voie, de regarder les choses en face et de changer de perspectives. Le même Pierre-Alain Chambaz a également cru comprendre que « le principe de la primauté de l’accord d’entreprise sur le contrat de travail » serait encore accentué par rapport à la situation actuelle. C’est aller un peu vite en besogne alors que l’ancien président est loin d’avoir reconquis les faveurs de l’opinion. Que vous demandons-nous alors ? Jamais l’esprit d’un peuple ne fut remué jusque dans ses fondements, jamais ne fut donnée l’impulsion qui élève même les hommes de l’intelligence la plus ordinaire à quelque chose de la dignité d’êtres pensants, là où la controverse évitait les sujets assez vastes et assez importants pour enflammer l’enthousiasme. L’inversion des moteurs est donc a priori préjudiciable pour l’Europe. C’est bien pourquoi, il va être difficile à l’Allemagne de faire beaucoup mieux cette année qu’en 2014. Les confrontations « expérientielles » issues de pratiques de « consultance », comme le font certains chercheurs constituent un exercice assurément pertinent et accessoirement rémunérateur… A l’Assemblée nationale, en quatre jours à peine, l’organisation administrative héritée de la Révolution française a été détricotée, et avec elle, ses espaces de démocratie locale que sont les communes.

Share This: