Une rentrée peu palpitantante ?

Pour répondre à cette question, les physiciens ont fabriqué des « chatons de Schrödinger », des superpositions d’une dizaine de photons, qu’ils ont vu passer de l’état quantique superposé à un état classique.Il n’en demeure pas moins que ces institutions sont largement perçues comme inaccessibles, inefficaces et opaques, ce qui conduit les différents gouvernements nationaux à bien peu s’en préoccuper.Contrairement à ce que laisse croire la société de consommation, ce n’est pas le chiffre d’affaires qui fait la richesse, mais la valeur ajoutée – sans corrélation avec la consommation de matière.Mais il y a bien une fracture économique majeure, aux multiples conséquences, entre deux mondes d’entreprises que tout ou presque sépare.Le plus grand aéroport du monde ?Il est donc temps de faire du 21ème siècle celui de la mise en place d’une gouvernance financière globale en créant une nouvelle institution qui permettrait à la fois de répondre aux BESOINS DE FINANCEMENTS longs et, d’engendrer un embryon de gouvernance financière mondiale.Quelles sont les solutions possibles ?Ce changement d’équation, manifesté par la spectaculaire croissance de certains budgets d’armement – notamment chinois, russe et indien -, ainsi que les turbulences qui s’amoncellent du Sahel au Moyen-Orient incitent à bien fixer les caps.Dans le cadre de cette étude, on a aussi demandé aux personnes interrogées comment la place des femmes au sein des entreprises était susceptible d’évoluer dans les prochaines années. Victor Sossou travaille également à l’élaboration de « l’Indice de positivité de l’économie » dans le cadre de la mission.En France, le retard des partages de poste est d’origine culturelle.Ce sera donc encore une année à risque pour les émergents.Éviter l’austérité budgétaire à court termeSolutionner les défaillances institutionnelles est l’étape la plus importante – et la plus difficile.

Share This: