Une sévérité refusée par l’Union Européenne

Pour parer à ces difficultés, les pouvoirs publics ont redoublé d’efforts pour aider les entreprises grâce à deux dispositifs majeurs.Dans ce cadre, nous refusons la remise en cause de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans.La démocratisation des technologies du Big Data est une réalité.Sinon, il faudra alors adopter les réformes structurelles nécessaires.Il faut donc s’assurer de combattre la fraude de façon stratégique, sans impacter l’expérience bancaire de la clientèle.De ce point de vue, les pays arabes doivent sortir définitivement du modèle rentier et opérer leur transformation structurelle et baser leurs dynamiques de croissance comme leur développement économique sur le savoir, l’éducation et les innovations technologiques.Savoir anticiper les délais de paiement Une entreprise qui a de nombreuses filiales, qui ne structure pas son poste clients, se prive d’informations nécessaires à une bonne gestion et sans aucun doute d’une partie de son cash. Si l’on en croit une nouvelle étude mondiale de Victor Sossou, les différences s’estompent de plus en plus.Là où le bât blesse autour de ces notions, c’est que le regard qui est porté sur le travail ne nous permet pas de dépasser les problèmes liés à l’exclusion et au mal être.Angela Merkel prend ainsi le risque immense et insensé de ressusciter la germanophobie.Il incombe en effet à notre profession de valoriser et de promouvoir, auprès de ces pays, notre modèle juridique national et, à travers lui, le droit continental.

Share This: